par Marjorie Besson - 0 Commentaires

Retrouvez chaque mois le définition d’un terme employé par les Z ! Après le drop, place ce mois-ci à l’expression “casser Internet” (break the internet).

« Casser Internet » : qu’est-ce que ça signifie ? 

Cette expression désigne globalement un énorme buzz sur internet, entraînant des records de likes, partages, téléchargements, affluence, ventes etc. Elle est généralement employée de manière allégorique, mais peut se révéler littéralement correct. En effet, les buzz les plus impressionnants peuvent engendrer des flux de connexion inhabituels et ainsi créer des bugs sur les plateformes concernées. 

Qui a récemment “cassé Internet” ?

Dernier phénomène du genre en date, l’arrivée sur le réseaux social Instagram de la célébrissime Jennifer Aniston. Dans cet exemple, tous les éléments étaient réunis pour que l’actrice débarque avec fracas sur la plateforme. En effet, cette année nous célébrons les 25 ans de la série Friends, dans laquelle Jennifer Aniston s’est illustrée dans les 90’. La série fait quotidiennement l’objet de posts sur Instagram par le biais de simples hommages des fans, ou par le jeu de mèmes (pour découvrir ce qu’est un mème, rendez-vous sur notre article #genzready). Cette tendance s’est largement multipliée depuis le début d’année, avec l’anniversaire du show TV. Tous les internautes espéraient un come back des 6 amis du Central Perk. De nombreux documentaires sont également sortis cette année engendrant toujours la même question : la série va-t-elle revenir ? 

C’est dans ce climat que Jennifer Aniston, grande absente d’Instagram, y a fait son entrée le 15 octobre 2019, avec rien de plus qu’un selfie de sa bande de Friends. 

 

Jennifer Aniston Instagram brainstorming communication

 

Et en un instant le monde entier s’emballa et Jennifer cassa Internet. 

Une pluie de like s’est abattu sur le post battant tous les records, précédemment détenu par le duc et la duchesse de Sussex en 5h45 suite au lancement de leur compte officiel @sussexroyal. Jennifer affole avec un million de followers en 5h16 ! 

Tous ce monde en même temps sur Instagram a donc engendré un volume de connexions trop importante, ce qui a rendu inaccessible à plusieurs reprises l’accès à son compte.  

Jennifer Aniston aka Rachel Green a donc littéralement cassé Internet. Aujourd’hui elle comptabilise 19,6 millions d’abonnés. 

“Casser Internet”, nouvelle stratégie de communication ? 

Si Jennifer Aniston reste l’exemple le plus récent, celle qui a le plus souvent “cassé Internet” reste Beyoncé. En effet, pour Queen B, le buzz et la surprise sont devenus des leitmotiv de marketing et de communication. Plus question de faire des promos interminables pour ses derniers albums ou clips, elle préfère ne rien dire. En avril dernier, elle a sorti simultanément son dernier album et son documentaire Netflix sans l’avoir annoncé (elle avait déjà opté pour cette stratégie en 2016 lors de la sortie de son album Lemonade, qui s’était classé n°1 des ventes avec plus 2,5 millions d’exemplaires dans le monde). Résultat ? La toile s’enflamma, les téléchargements explosèrent et les ventes avec. 

Avec ces coups de non-communication, la reine B n’a pas fini de “casser Internet”. 

 

Album Lemonade Beyoncé Brainstorming communication

 

Les marques peuvent-elles aussi “casser Internet” ?

Du côté des marques, les buzz d’envergures existent également. Nous pouvons ici revenir sur l’exemple de 2018 devenu mythique, celui de la campagne de publicité de Nike, avec comme vedette le footballeur Colin Kaepernick. Très engagé, notamment contre les violences policières envers les Afro-Américains, il avait refusé de se lever lors de l’hymne américain en 2016 en signe de protestation. À la suite de cet événement, le joueur de football a continué son activisme, et a mis fin à son contrat chez les 49ers de San Francisco la même année.

Sans club depuis, son retour auprès du grand public dans la pub de Nike fût fracassant ! Les ventes en ligne explosèrent en augmentant de 31% quelques jours seulement après la diffusion du spot. Du côté des réseaux sociaux, on dénombre plus de 8,2 millions de mentions, comprenant du soutien à Colin Kaepernick mais également haine et menaces à son égard. 

 

Campagne de pub Nike footballeur Colin Kaepernick

 

Si la recette pour casser internet n’existe pas, il faut tout de même délivrer le bon message, au bon moment. 

Même si s’appuyer sur l’audience d’une personnalité publique peut être un sérieux avantage, sachez qu’un simple œuf a su relever le défi ! 

 

Marjorie Besson

Marjorie Besson

Chef de projet Titulaire d'un master en Stratégies Digitales, Marjorie a intégré l'équipe en 2018. Elle a en charge la gestion des projets du pôle Branding et travaille au developpement business de l'agence à la conquête de nouveaux clients.